Franticek Klossner

Franticek Klossner navigue parmi différents médias des arts plastiques. Dans des performances telles que le tatouage publique «Me verás si me piensas» (Institut Suisse de Rome, 1998), des vidéos invasives de l'intérieur de son corps (Kunsthalle Brême, 1999) ou encore la mise en scène interactive de son ADN lors de l'Exposition du land de Styrie (2000), l'artiste étudie le corps en tant qu'interface de la société: «Your body is a touchscreen!».

 

Publications, entre autres:

  • «Bodies», Kunsthalle Osnabrück et Reinkingprojekte Hamburg, 2011
  • «Franticek Klossner», catalogue monographique, Musée des Beaux-Arts de Soleure, 2008
  • «Was bleibt, wenn der Kopf schmilzt?», Galerie Mönch, Berlin, 2006
  • «Die Büste seit Auguste Rodin», Städtische Museem Heilbronn, Wachter Verlag, 2005
  • «So wie die Dinge liegen», Hartware Dortmund, Revolver Verlag Frankfurt, 2004
  • «Kunst und Krieg», Museum Joanneum Graz, Verlag Hatje Cantz, 2003

www.franticek.ch

L'oeuvre: 
«Les corps liquéfient les têtes», 2012
Photographie, autoportraits gelés, textes manuscrits
Jet d'encre sur papier
Format: 52 x 78 cm
20 exemplaires, numérotés et signés
3 épreuves d'artiste, 4 épreuves hors commerce
Chaque exemplaire avec texte individuel
Prix: CHF 600.– (conditions spéciales pour les membres)
Disponibilité: 
Des oeuvres de cette édition sont encore disponibles.